Tour de France (8e étape) : Aurélien Paret Peintre 7ème

Aurélien Paret-Peintre : « « Tout s’est fait au mental »

«C’était une étape de folie. Quatre-vingts kilomètres de bagarre pour sortir. J’ai eu un peu de chance. J’ai mis une seule attaque et c’était la bonne. Ensuite, l’enchaînement Romme-Colombière était vraiment dur et tout s’est fait au mental. Je suis satisfait d’être à l’avant, chez moi, sur mes routes. Demain sera encore une sacrée étape, certainement dans des conditions météo encore difficiles. Il va falloir repartir au combat. »Aurélien

Le chiffre

19

Grâce à sa performance du jour, Aurélien Paret Peintre a remonté 19 places au classement général. Il pointe désormais à la 13e place.
Ben O’Connor, 18e de l’étape, remonte quinze places et se retrouve 14e du classement général. Il est 4e du classement des jeunes.
« Je suis satisfait de ma journée. On peut résumer l’étape en un mot : « Très difficile ». Le départ était impossible à contrôler. J’ai donné le maximum dans le final pour bien terminer. Ce Tour de France est complètement fou » dit Ben O’Connor.

L’info

Troisième du classement par équipes

Avec la 7e d’Aurélien Paret Peintre, la 18e de Ben O’Connor et la 28e de Nans Peters, l’équipe AG2R CITROËN prend la troisième place du classement par équipes de l’étape. Elle remonte à la quatrième place du classement général.