Tour des Alpes Maritimes et du Var (19 – 21 février)

NANS PETERS : “Lever les bras”

“J’ai terminé la saison 2020 le 8 novembre au Tour d’Espagne. Aussi ai-je eu besoin de décaler ma coupure et mon temps de repos. J’ai repris le vélo le 20 décembre et le stage de janvier en Espagne m’a permis d’effectuer essentiellement du travail foncier. J’ai toujours repris la compétition un peu tardivement donc cela ne me pose pas de problèmes. Je sais que par rapport à des coureurs qui sont sur la brèche depuis trois semaines, je serai certainement un peu juste. Le Tour des Alpes Maritimes et du Var présente trois étapes difficiles et ce n’est pas fait pour me déplaire car j’aime les courses de mouvement. L’an dernier, j’avais terminé deuxième au sommet du Mont Faron. Je suis heureux de retrouver la compétition. Mes objectifs de l’année sont simples : lever les bras le plus souvent possible, quelle que soit la course. J’ai envie d’être en forme pour le Tour de France, bien sûr, mais cela passe par des temps forts qui seront le Tour de Catalogne (22-28 mars) et le Tour de Romandie (27 avril-2 mai).”NANS PETERS

Le chiffre

10 419

En 2020, Nans Peters a été le coureur de l’équipe à disputer le plus de jours de compétition. Il a couru 65 jours soient 10 419 kilomètres.

L'info

Une semaine de repos pour Lilian Calmejane

Victime d’une chute samedi lors de la troisième étape du Tour de la Provence, Lilian Calmejane, qui souffre d’un léger traumatisme crânien avec un hématome important au visage, doit observer une période de repos d’une semaine.
Sa reprise de la compétition sera conditionnée par l’évolution de sa contusion de l’épaule droite.